HAND BALL AJACCIEN une histoire en ROUGE & BLEU

HAND BALL AJACCIEN une histoire en ROUGE & BLEU

Si le H.A.C. peut légitimement revendiquer le statut de doyen du handball insulaire, l’histoire de la discipline dans la cité impériale est toutefois rythmée, depuis 25 ans, par les exploits du G.F.C.A., sans oublier l’aventure de l’ U.S.H.A. et celles plus éphémères du H.A.C et de l’A.S.P.T.T.

PREMIER CLUB CORSE EN NATIONALE

28 septembre 1974 : une grande date dans la vie du club “gazier”.

Elle marque, en effet, les débuts de la grande saga du G.F.C.A. en Nationale, champion pourtant 2 ans plus tôt en Excellence Régional, mais interdit d’accession pour défaut d’installations sportives couvertes (…).

Sous la conduite de Jean Pierre Pannequin, les jeunes du club Santarelli, Paolini, Antonini, encadrés par Etcheverry, Rognoni, Tricaut, Guarino et Perez, rejoints par le cortenais Louis Colonna et Lagrange écrivent les premières pages d’une histoire jalonnée d’exploits.

Jusqu’en 1982, l’année de l’accession en Nationale 2, le G.F.C.A des Guillot, Bassoul, Aradie, Cazorla, Pietri, Astima, Brescia tiennent la dragée hautes aux différentes formations continentales.
Avec toujours la même bande de copains, il va encore faire souffir ses adversaires à l’étage supérieur du début des années 80 à 1987.
Entre-temps, le “Roc de Sartène”, Michel Nicolai est venu renforcer le groupe dans lequel des jeunes du cru ayant pour noms Nucci, Coggia, Etcheverry fils, Terrier, Castel, Luccioni, Ceccaldi et Scampuddu, commençent à faire parler d’eux.

La relégation ne peut toutefois pas être évitée mais elle est digérée en 3saisons, avec une nouvelle accession en N2, mais cette fois-çi un fait unique va marquer l’inter-saison en 1990 : le recrutement du premier joueur hors de Corse, l’international Tchèque Jan Basny.

DE LA N2… À LA D2 EN 2 ANS !

5 ans plus tard, le G.F.C.A. vise l’accession en N1 “Loulou” Perez est devenu le président du club, Pierre Pietri le manager et Jan Basny, l’entraineur joueur d’une équipe qui se donne les moyens de ses ambitions.

Bouaouli (OM Créteil) et Duplouy débarquent à Ajaccio et rejoignent un effectif étoffé par la présence entre autres de Lamiraoui et Tenaudier, alors que fidèle à ses principes, le G.F.C.A. s’appuye également sur une forte colonnie insulaire représentée par les Colonna, Petreto, Castel, Girolami et Ripoll.

Premiers de la joule, détachés devant Clermont-Lodeve, les ajacciens s’offrent dans la foulée un titre de champion de France de N2 au dépens de Folschviller.

Il lui suffira seulement de 2 ans pour atteindre le niveau qui est le sien aujourd’hui, avec au passage un nouveau titre national pour les Tenaudier, Lahneche, Diagne, Duplouy, Colonna, Basny, Coggia, Lamiraoui, Echivard, Ripoll, Castel et Gianni face à Strasbourg.

Après 25 ans de présence non-stop au niveau national, les “rouge et bleu” poursuivent actuellement l’aventure avec toujours le même credo : préserver l’identité du club à travers l’épanouissement des jeunes insulaires, dont l’apport garantit la continuité d’une politique prônée depuis un certain 28 septembre 1974…
M.D

Les commentaires sont fermés.

Share Button

Partenaires

Dernier numéro

Articles