Antoine Faggianelli cascadeur Ajaccien Champion du Monde Destiné a battre des records

Antoine Faggianelli, cascadeur Ajaccien Champion du Monde Destiné a battre des records

Antoine menait l’existence tranquille de tous les petits Ajacciens, quartier de la Gare, son père M. Faggianelli Dominique en étant le “chef”, son “train train” allait être bousculé par l’arrivée de la caravane de Jean Suny, célèbre cascadeur des années soixante, qui devait se produire non loin de là entre le Marconajo et Hollywood plage (actuelle station Luiggi) ses prestations à l’image d’un Houdini des temps modernes, furent les signes du destin d’Antoine
Faggianelli :
il sera le MEILLEUR des cascadeurs au MONDE
Présomptueux pour pour un petit provincial, à l’époque le chemin à parcourir est encore plus dur, plus long qu’ aujourd’hui mais n’y a t’il pas d’illustres précédents dans notre cité ! Antoine conscient des difficultés convainc les stars du moment Alain Prieur et Jo Sandouly de le prendre à leur côté, c’est l’apprentissage nécessaire
auprès des maîtres (gravés à tout jamais dans son être), il pourra ainsi parfaire sa technique sur deux et quatre roues, maîtriser le grain de folie obligatoire, oublier même le sentiment de peur afin de vaincre la mort qu’il défiera à chaque cascade. La sinistre faucheuse tente de l’emporter lors d’un saut de la mort le 19 MARS 1988, au
vazzio, il s’écrase au sol s’ensuit une impressionnante série de rebonds qui lui vaudront un mois de coma, six interventions chirurgicales, deux greffes et comble de cascadeur plusieurs mois de fauteuil roulant. Au sortir de ce tragique épisode tout à chacun se serait “calmé”, ce serait mal connaître Antoine, au contraire la passion est plus forte que jamais, l’expérience est là, il est fin
prêt pour devenir champion du monde, et dans ce métier champion du monde c’est BATTRE DES RECORDS, ANTOINE L’AJACCIEN va les ENCHAINER :
– 1996 Percussion à moto d’un mur de verre à plus de 109 kilomètres heure
– 1997 Traversée à moto d’un couloir de feu de 100 mètres de long
– 1998 Double percussion en voiture à 150 km/h
– 1999 Percussion par une voiture lancée à 140 km/h d’un échafaudage surmonté d’une voiture !
Désormais ces quatre records (toujours sur le véhicule de monsieur tout le monde), trois d’entre eux étant des premières mondiales font entrer cet ajaccien dans l’histoire à travers non pas les manuels mais le fameux GUINNESS BOOK of RECORDS ouvrage de référence universelle en la matière. A ce jour toutes ces performances sont
demeurées inégalées, le champion aurait pu s’endormir sur ses lauriers, s’était sans compter sur l’éternel adolescent avide de sensations qui multipliera les défis :
– Traversée à bord d’un véhicule d’un couloir de feu de 200 m. (flammes de 5 m.)
– Percussion de 3 voitures à bord d’une voiture lancée a 190 km/h
– Grand saut de la mort en moto à 150 km/h au dessus de 28 autos
– GRAND saut de la mort en voiture a 150 km/h PLONGEANT DANS LE PORT D’AJACCIO …
Aujourd’hui “le toc de cascadeur” comme le surnomme affectueusement ses amis s’impose un nouveau challenge au guidon de sa HONDA 480 CR préparée et mise au point par les techniciens de chez Lucchini motos concessionnaire Honda à Ajaccio, il va, sur son terrain fétiche de Baléone PULVERISER un mur de verre à 150 km/h pour exploser son
propre RECORD.
Décidément un nouveau beau printemps pour l’insatiable ANTOINE, le PHENIX cascadeur D’AJACCIO.
D.C

Les commentaires sont fermés.

Share Button

Partenaires

Dernier numéro

Articles